Soutenance de thèse : "Conception et pilotage d'un atelier de fabrication additive" le vendredi 27 septembre 2019

Adhérent: 
SIGMA Clermont-Fd

Soutenance de thèse : "Conception et pilotage d'un atelier de fabrication additive" le vendredi 27 septembre à 10h dans l'amphithéâtre Marie Curie (TCM 001) du bâtiment Mécanique de SIGMA Clermont, réalisée par Mme Anne Lise ANTOMARCHI.

Ces travaux seront présentés publiquement devant le jury composé de :

  • Jacques Lamothe, Professeur des Universités, Ecole des Mines d'Albi (Rapporteur)
  • Samir Lamouri, Professeur des Universités, Arts et Métiers ParisTech (Rapporteur)
  • Michel Gourgand, Professeur des Universités, ISIMA (Examinateur)
  • Patrick Burlat, Professeur des Universités, Ecole des Mines de Saint-Etienne (Examinateur)
  • Caroline Thierry, Professeur des Universités, Université Toulouse 2 (Examinatrice)
  • Romain Guillaume, Maître de conférences, Université Toulouse 2 (Examinateur)
  • Séverine Durieux, Maître de conférences, SIGMA Clermont (Encadrante)
  • Emmanuel Duc, Professeur des Universités, SIGMA Clermont (Directeur de thèse)

Voici le résumé des travaux de thèse :

La fabrication additive est un domaine en plein essor. Cependant, les industriels sont aujourd’hui dans une phase d’interrogation sur l’utilisation de ce procédé dans le cadre d’une production de masse. La problématique posée dans le cadre de ces travaux de recherche est : Comment rendre viable, industriellement, le procédé de fusion sur lit de poudre ? 

Nos travaux abordent la conception et le pilotage d’ateliers intégrant la fabrication additive et le processus complet d’obtention de la pièce selon les trois niveaux de décision : stratégique, tactique et opérationnel. 

D’un point du vue stratégique, des décisions fortes d’investissement, de sélection de machines et de choix d’organisation sont à prendre avec des enjeux économiques importants. Nous proposons une méthode d’optimisation multicritère pour la conception modulaire d’un système de production intégrant la fabrication additive en présence de données incertaines, optimale sur le long terme et sur le court terme.

D’un point de vue tactique, toutes les pièces ne sont pas forcément des candidates pertinentes pour la fabrication additive. Dans ces travaux, nous avons développé un outil d’aide à la décision qui évalue la pertinence ou non de la fabrication additive pour l’obtention des pièces dans une approche globale des coûts. 

Au niveau opérationnel, nous proposons un outil basé sur la simulation de flux qui permet de passer des commandes aux ordres de fabrication et leur ordonnancement de manière à garantir l’efficience de l’atelier. 

Ces travaux de recherche sont développés en lien avec des acteurs du monde industriel qui alimentent nos travaux et nous permettent de confronter nos outils à une réalité industrielle.